En Road Trip avec bébé

Partir en Road Trip avec vos enfants en bas âge ? Et pourquoi pas ? Bien sûr, cela demande un peu d’organisation mais au final, quel bonheur de partager ces moments on the road avec ses enfants ! Alors, si l’envie vous prend, n’attendez pas qu’elle vous passe ou ne vous laissez pas décourager par ceux qui vous diront que « c’est du n’importe quoi, ils ne s’en souviendront pas… », et vous ne le regretterez pas !

Voici quelques conseils pour réussir votre voyage !

Vol, bagages, hôtels, restaurants, magasins, santé… J’espère ne rien oublier pour vous rassurer un maximum, et pour vous dire que oui : un road trip avec des enfants, c’est possible !

Cette année, ce 5eme road trip s’est déroulé avec Robin, 15mois et Cassandre 7ans. Pour notre fille, pas de soucis, elle est habituée ! Voici donc tout ce que nous avons prévu pour Robin !

 

 1/ Que mettre dans les bagages ?

Evidemment, vous aurez peur d’oublier quelque chose. Mais no stress, il y a des magasins un peu partout pour palier aux manques éventuels !

CHECK LIST VALISE BEBE : Je ne me suis pas compliquée la vie ! J’ai pris:

  • 4 shorts,
  • 6 t-shirts,
  • 2 pantalons (dont un pour l’avion),
  • 2 pulls (dont 1 pour l’avion),
  • un t-shirt anti-UV,
  • une turbulette légère pour la nuit (car papa/maman mettent la clim le soir avant de dormir donc bébé sera bien au chaud dans sa turbu),
  • 2 casquettes (la 1ere est vite perdue),
  • lunettes de soleil protection UV max,
  • 1 paire de chaussure, 3 paires de chaussettes,
  • 4 bodys, un pyjama
  • et roulez jeunesse !!

BON A SAVOIR : Il y a des machines à laver (de 1$ à 2.50$) dans les hôtels/môtels (et le sèche linge qui va avec), et pour ma part, je lavais tous les soirs les habits de bébé dans le lavabo, ils étaient secs le lendemain ! Donc nul besoin de sur-charger la valise !

Pour l’hygiène :

  • Shampoing-gel douche 2 en 1
  • Cotons tiges + cotons ronds + liminent + lait de toilette
  • 1 paquet de couches d’avance + sacs à couches
  • 1 paquet de couches pour la baignade
  • Mouche-bébé
  • Crème pour le change
  • Lingettes
  • Produit vaisselle + goupillon pour nettoyer les biberons
  • Produit lessive à main
  • Crème solaire Max + lait après soleil.

Et voilà ! Nous avons bien sûr acheté un paquet de couches là bas. Un peu plus cher qu’en France, mais le choix ne manque pas.

2/ En avion

Avant 2 ans révolus, votre bambin pourra faire le vol sur vos genoux. Pas confortable mais cela fait économiser un sacré petit montant. Bébé aura droit d’avoir un bagage à main + 2 accessoires en soute. Pour notre part, nous avons opté pour :

  • La poussette canne. Vous avez droit de la garder jusqu’à l’embarquement. Elle vous sera ensuite rendue en même temps que les bagages. Pratique pour balader bébé dans l’aéroport de l’enregistrement à la porte d’embarquement qui parfois, est bien loin ! Le soir, pour aller au restaurant ou se balader, bébé aimait bien aller dans sa poussette pour reposer son petit dos. Et quand même bien pratique pour se balader à Las Vegas ou sur les sentiers pavés 😉 Sachez que les poussettes canne sont aussi en vente chez WalMart pour 25$ si vous êtes partis sans et que finalement…

 

  • Le siège auto : Nous emmenons le nôtre (et donc gratuitement) car les loueurs facturent presque 20$/jour de location. Faites le calcul sur 3 semaines de Road Trip…

Note : Si vous avez un enfant qui utilise un rehausseur : il pourra le prendre DANS l’avion. Pas de frais. Cassandre n’en a pas eu besoin : il n’est pas nécessaire là-bas à partir de 7 ans. Plus de détails sur les sièges et la réglementation ici !

Nous avons aussi emmené un porte bébé de randonnée (Deuter Confort Plus). Celui-ci entrait (tout juste) dans une valise. Sinon, vous pouvez le mettre en soute (sauf si vous avez déjà emmené les 2 éléments du dessus, soit il y aura un supplément ou alors il faudra en enlever un). Robin adore être dedans, car il voit bien le paysage et il est bien à l’ombre.

P1030511

Plus pratique si vous ne randonnez pas : le porte bébé physio. Attention juste s’il fait trop chaud, bébé et vous risquez de bien suer. Beaucoup ne prennent pas la poussette au profit du porte-bébé physio. Après, c’est à voir ce que vous préfèrez. Pour notre part, bébé n’aime pas le porte bébé physio, donc le choix était vite fait !

Que prendre pour bébé dans l’avion ?

Nourriture :

Magie de voyager avec bébé, vous pouvez emmener ce que vous voulez ! Il suffit juste de les présenter sur le tapis lors du contrôle de la sécurité. Au retour des US, les dames ont contrôlé les produits dans une machine. Tout est bien passé… juste elles m’ont explosé le yaourt et remis dans le sac sans me le dire… Grrrr !!!

Check list : Dans un petit sac à dos isotherme prévu uniquement pour bébé (acheté 6e chez GIFI, Cassandre s’en servait aussi pour les randos),  j’ai pris :

  • 2 bouteilles de lait 25cl,
  • 1 bouteille de jus d’orange bébé 50cl,
  • des gâteaux (très important !!!!),
  • des gourdes compotes,
  • un yaourt,
  • deux petits pots bébé,
  • 2 bouteilles d’eau 50cl.
  • + 3 biberons + 1 cuillère en plastique + 1 bavoir en plastique
  •  

Que prendre d’autres dans l’avion ? 

Habits :

  • Vêtements de rechange : body, t-shirt, pantalon, chaussette, pull + 1short pour l’arrivée s’il fait chaud sur place.
  • 1 habit de rechange pour moi en cas d’accident.
  • Tétines X3
  • Doudou
  • Pull en cas de climatisation trop fraiche
  • Bavoir X4 (3 éponges (vive les dents, bébé bave bcp !), 1 plastique)

Hygiène :

  • Couches + sacs en plastique pour les couches sales
  • Serviette éponge (pour la table à langer dans les WC, tous les avions en ont)
  • Lingettes nettoyantes
  • Petite bouteille de gel de désinfectant pour les mains
  • Mouchoirs en papier

Dans mon sac prévu pour bébé, j’avais bien séparé les 3 catégories, histoire de ne pas chercher 50 ans ce dont j’avais besoin ! Bonne organisation = voyage serein.

Pour 4, nous avions donc :

En soute :

  • 3 valises (dont une qui ne contenait que le porte-bébé de rando),
  • La poussette-canne
  • Le siège auto

En cabine :

  • 2 sacs de randos  (dans un toutes les affaires pour bébé. Dans l’autre, les affaires pour mon mari et moi)
  • Le sac à dos de Cassandre (avec tablette, DS et feuilles et crayons à dessin)
  • Le petit sac à repas de Robin.

Et non, nous n’avons pas galéré de la voiture à l’enregistrement, il suffit de bien se repartir les bagages. Vive les valises à roulettes 🙂 Pas de soucis non plus à Las Vegas : pour les navettes, le conducteur nous a aidé à tout charger. 

ASTUCE : Une fois sur place : Nous avons réparti les habits de telles manières à ce que nous ayons besoin de ne sortir de la voiture qu’une seule valise à chaque hôtel ! Les 2 autres restaient dans la voiture !

IMG_20160812_054929

Parking de l’aéroport de Francfort

Comment occuper bébé dans l’avion ?

Tablette, dessins animés, petits jouets, dessins… et beaucoup de patience !

Pour notre part, nous avions bloqué les 3 derniers sièges tout au fond de l’avion, car nous n’avons pas eu le droit au petit lit (Robin est trop grand). Ils sont souvent classés comme plus mauvais sièges car à côté des WC, mais nous avons trouvé que c’était pas mal : nous avons pu caler nos sacs derrière les sièges, bébé pouvait se balader dans le renfoncement vers les WC, et quand il pleurait, nous embêtions moins de gens que si nous étions en plein milieu ! Il a fait pas mal d’aller-retour dans les allées, ça nous dégourdissaient les jamabes en même temps !

Pour qu’il dorme bien, nous avons callé un coussin entre mon mari et moi, de manière à ce qu’il soit bien allongé. Sinon, il pouvait se mettre assis entre nous ; il y avait tout de même un peu de place. Au retour, grand bonheur : il a eu son siège car l’avion n’était pas plein !

En résumé, voici les règles en or :

  • Veillez à ce que bébé passe une bonne nuit la nuit d’avant le vol. Si vous êtes à plus d’1h30 de l’aéroport, prévoyez peut être de dormir à proximité, et donc partir la veille. Vous serez plus sereins s’il y a des bouchons ! (Pour info, nous avons été bloqué 3h sur l’autoroute la veille du départ ! 6h de trajet au lieu de 3 !)
  • Faites-le se défouler un max dans l’aéroport
  • Embarquez EN DERNIER ! Le vol est déjà long, si vous embarquez en premier, cela rajoute de grosses minutes enfermés dans cette cage infernale.
  • Faites le boire au décollage et à l’atterrissage (ou sucer la tétine) pour qu’il déglutisse et décompresse ses oreilles.
  • A l’arrivée dans l’avion, présentez-vous aux hôtesses de l’aire et sympathisez avec vos voisins de sièges. Histoire qu’ils comprennent que vous allez faire de votre mieux mais qu’il y aura des passages un peu délicat ! Pour notre part, même si Robin a beaucoup hurlé (oui c’est le mot), les gens ont été très gentils jusqu’au bout ! Et je me suis excusée environ 100 fois !
  • A l’arrivée aux US, même si vous sortez dans les derniers de l’avion, un beau sourire à l’aéroport en expliquant que bébé est crevé et ils vous feront passer la sécurité en premier ! (enfin normalement…)
14087506_10154028538933795_845596812_o

Et parfois, bébé s’endort avant le décollage…

3/ Les Médicaments

Avant de partir, faites un petit bilan de santé à bébé chez le docteur, et demandez-lui de vous prescrire des choses que vous ne trouverez pas dans les magasins, et qui couteront chers car non remboursés (pas de sécu là bas !) ! Nous partons donc avec :

  • Sirop pour la toux : nous n’en avons pas utilisé mais les enfants toussotaient quand même la nuit, due aux différences rapides de chaleur (chaud dehors puis clim voiture, puis rechaud Etc…)
  • Smecta / ultra levure : on ne sait jamais …
  • Biseptine en spray + éosine : pour les petits bobos. Et ça ne pique pas J
  • Pansements (+ qq pansements ampoule pour vous)
  • Doliprane (pour vous) + Doliprane enfants
  • Arnica en homéopathie : pour les petits bobos
  • Pommade apaisante moustiques : surtout si vous faites du camping, ou dormez dans des petits chalets. Et si vous allez au Canyon de Chelly…

4/ Nourrir bébé aux USA

La boisson :

A peine arrivés, foncez acheter de l’eau !!! Faites boire bébé très régulièrement (surtout dans l’Ouest !). Idem pour vous. Ne pas oublier de manger un peu (barres céréales) régulièrement. Pour notre part, nous preniez les packs de 24 bouteilles de 50cl que nous laissions dan la voiture. Nous mettions au frais le soir ce dont nous avions besoin pour le lendemain. Veillez à ce qu’il ait toujours un biberon d’eau à disposition.

Si vous êtes déjà passés à l’eau de ville, rien ne vous empêche de faire pareil ici.

14074596_10154028537368795_358948019_o

Bon à savoir : les Visitors Centers proposent des fontaines à eau pour remplir gourdes et bouteilles. Pas de panique donc si vous avez tout bu au retour d’une rando, vous pouvez faire le plein en repartant. (Nous avons emmené 3 gourdes 75cl toutes simples Décathlon)

Le Lait :

Si bébé boit encore le bon lait de maman, pas de soucis de ce côté-là.

Au niveau du lait « classique » : attention, très peu de magasins vendent du lait U.H.T. Voilà pourquoi vous trouverez uniquement le lait au rayon frais. N’achetez donc pas de grosse quantité. Une bouteille à la fois, suivant le besoin de bébé. Il existe plusieurs tailles.

Robin est au lait de vache depuis ses 1 ans. Nous achetions donc au fur et à mesure des bouteilles de lait en plastique (tantôt le lait bouchon bleu, tantôt le vert). Nous avons pris le 1er prix à chaque fois. Il n’a eu aucuns soucis de digestion. Pour le conserver la journée si la bouteille n’était pas finie, nous avions un petit sac isotherme bien étanche que nous remplissions de glaçons et dans lequel on laissait la brique. Pas eu de soucis de lait tourné, même à 45 degrés . Nous achetions des bouteilles uniquement pour le soir et le goûter, car le matin, nous prenions le lait prévu dans les buffets des petits dej des hôtels.

Si votre bébé boit du lait en poudre, il en existe pas mal en grande surface, parfois mis sous clé ! Je n’ai reconnu aucune marque semblable à chez nous. Les pots m’ont semblé plus petits et plus chers. Je vous conseillerai d’emmener votre lait en poudre dans votre valise pour assurer le coup !

Nous avions emmené nos dosettes de blédine pour le matin (Chocolat et vanille), et dosettes de légumes pour le soir (Marque blédina, très pratique). Heureusement, car nous n’avons trouvé aucune blédine de ce type dans les magasins ! A raison 1 dosette pour 2 jours, nous avons eu assez avec ce que nous avions emmené.

Les petits jus de fruits bébé, je n’en ai pas trouvé non plus. J’avais emmené des sachets de boissons en poudre (fleur d’oranger), à diluer avec de l’eau. Mais au final, il a bu des litres d’eau pure.

Astuce : S’il refuse l’eau au biberon, donnez lui dans une bouteille ! 🙂 Cela l’amusera de faire pareil que vous… et tant pis si cela coule un peu 🙂

Vous pouvez aussi mettre une poche à eau dans votre sac de randonnée bébé, s’il a un compartiment à l’avant (la plupart des sacs en ont un). Cela l’amusera de boire dans le tuyau et il en aura toujours à disposition.

P1040178

Niveau petits pots :

Là encore, rien à voir avec chez nous : le rayon est très réduit ! Peu de choix, et c’est assez cher. Il y a même des saucisses en petit pot ! Pour les yaourts : nous lui avons donné les mêmes que nous, idem pour les compotes, car ceux bébé sont très chers et peu variés. J’ai d’ailleurs été étonné du manque de choix. Une employée m’a expliqué que c’est parce que les mamans américaines font tout elles-mêmes !

P1030209

Chauffer le manger de bébé :

Attention, beaucoup de restaurant ont refusé de me chauffer le biberon ou le petit plat de bébé ! La prochaine fois, j’emmènerai mon chauffe biberon ! Car oui, le soir, nous avons parfois été embêté lorsqu’il n’y avait pas de micro-onde dans la chambre et mon fils ne boit pas froid… Qu’avons-nous fait ? Pas le choix : nous avons laissé le biberon dans l’eau chaude jusqu’à ce qu’il se réchauffe un peu. Mais pas top avec le petit pot du soir !

Au restaurant :

Tous les restaurants sont dotés de chaise haute (et pas qu’une seule !!). Même si vous ne prenez pas à manger pour votre enfant, on vous proposera souvent une assiette vide.

Suivant si la journée a été chargée ou pas, il se peut que votre petit soit un peu plus bougon. Dans ce cas-là, nous privilègions les fast foods ou nous mangions dans la chambre. Pizza ou nouilles chauffées au micro-onde (0.45cts le pot !), cela fait un peu de repos aux parents, on économise des sous et perso, notre fille aimait bien pique-niquer dans la chambre !

14123377_10154028629663795_647380526_o

Ok, parfois, c’est énorme !!

Bon à savoir : dans les « Denny’s Diner », deux soirs de la semaine ont une offre « Kids eat free ». Généralement, le mardi et le jeudi (parfois le samedi). De quoi manger varié, sans se ruiner et bébé aura aussi son plat !

Autre Astuce : Privilégiez les Buffets, vous aurez plus facile de trouver quelque chose qui plait à votre bambin (Du côté de St George (Utah) : « Chuck A Rama », un délice pas cher !)

 

Pic-nique party :

Le midi : c’était pic nique ! (Ou inversement, s’il faisait trop chaud, resto le midi et pic nique le soir). Et ça, ils adorent ! Nous prenions nos repas avant de partir le matin à la superette du coin : Sandwichs, salades, pain + saucisses pour Hot dog… Le choix ne manque pas. Il y a même des oeufs durs sous vide !

Il y a des aires aménagées dans les parcs (parfois couvertes comme à « Dead Horse Point SP » ou à « Canyonlands NP, Island in the sky » par exemple), ou parfois sur la route (« Upperblues Overlook » sur la somptueuse Scenic Byway12 par exemple). L’essentiel est de trouver un coin à l’ombre.  C’était pour nous l’occasion de manger à des endroits très sympas, comme « Harvey Gap State Park » (Colorado) ou « Lava Point » à Kolob Terrace (Utah). Pour l’occasion, nous avions emmené de couverts en plastique + assiettes plastiques. Idéal pour faire l’apprentissage du repas en solo !

 

Bon à savoir : Une bonne moitié des State Parks d’Utah contiennent des points d’eau. Vous trouverez la liste ici : Tous les State Parks de L’Utah

5/ Bébé à l’hôtel

Robin dormait avec sa sœur. J’ai tout le temps pris des hôtels où les enfants étaient logés gratuit en utilisant la literie disponible (chambre avec 2 lits en fait). Seul soucis : mes enfants bougent beaucoup et les lits sont hauts… La 1ere nuit à Vegas, nous avons collé le lit contre le mur, et mis coussins et couvre lit tout autour pour amortir en cas de chute… et heureusement, car ça n’a pas loupé !

Solution –> On pousse le lit contre le mur et on met le matelas par terre ! (N’oubliez pas de remettre en place avant de partir 🙂 )

 

6/ Bébé on The Road

Conseils :

  • Les premiers jours, essayez de rester au même endroit, le temps que bébé s’acclimate, s’accommode du fuseau horaire et s’adapte au nouvel environnement. Il aura fallu 4 jours pour que Robin dorme comme il faut la nuit.
  • Privilégiez les trajets courts. 3h max de voiture, Scénic drive inclus. A moins que votre enfant adoooooore la voiture. Nous avons parfois roulé 3h où il a dormi tout le long, et parfois, il pleurait pour 30min.
  •  Soyez plus souple dans votre itinéraire et ne prévoyez pas de faire Monument Valley/ Grand Canyon en un jour par exemple. Profitez pour farfouiner sur le net (et sur mon blog 🙂 ) pour trouver des endroits à visiter auxquels vous n’auriez pas songer, histoire de faire moins de trajet : beaucoup de state parks ou de petites balades se trouvent à proximité des parcs et sont souvent délaissés (ex : Sand Hollow SP ; Red Rock ; Goblin Valley SP…)
P1030464

Red Rock (à quelques minutes de Bryce Canyon NP, le monde en moins !)

Niveau randonnée : Faites au niveau de vos capacités. Ne vous sur-estimez pas et ne vous engagez pas dans des randos non balisés ou trop longues. L’essentiel est de passer du bon temps . Oubliez l’Angels Landing (trop dangereux !) de Zion NP et ses navettes blindées et baladez vous tranquillement dans Kolob Canyon ou Kolob Terrace. (Bon à savoir : il fait moins chaud à Kolob Terrace que dans Zion Canyon !).

(N’hésitez pas à me demander une liste de balades sympas dans ces coins splendides de Zion et éloignez de la foule !! )

P1030019

« Lava Point », Kolob Terrace Zion NP

Si vous comptez vous balader avec bébé dans le sac à dos de rando, entrainez vous avant de partir. Histoire d’habituer bébé et de vous habituer à changer votre centre de gravité. Une fois la main prise, baladez vous en fonction de vos capacités physiques, mais aussi en fonction de bébé et de sa tolérance au sac. Au bout d’1h de marche, faites une pause et laissez sortir bébé pour qu’il se dégourdisse les pâtons.

Alors oui, j’ai grimpé à « Delicate Arch » avec bébé, et au-dessus des collines de Sedona, ect… mais j’ai l’habitude de partir en randonnée avec des sacs de rando assez chargés, et nous étions 2 à alterner le portage. Prenez le temps de vous « jauger ».

 

  • N’oubliez pas sa sieste : qui dit Road Trip avec bébé, dit vivre à son rythme. Nous faisions le gros du trajet en début d’après-midi pour que bébé fasse sa sieste d’après repas. Je calais une serviette sur la vitre pour qu’il soit à l’abri du soleil. Lorsque nous avions la chambre assez tôt;, il pouvait faire la sieste dans le lit au frais, pendant que l’un de nous emmenait la grande à la piscine ou en balade geocaching.

 

 

  • Niveau chaleur : si vous avez prévu des balades et qu’il fait trop chaud, profitez pour aller faire le check in à l’hôtel et restez à la piscine. Ou alors renseignez-vous sur les activités indoor à faire à proximité (musées, mini golf ect…)  Faites la balade le soir, parfait pour admirer le coucher du soleil sur les Red Rocks !
P1020866

Balade improvisée au Musée des Dinos de St George (temp ext : 43°C)

Essayez de prendre au max des motels avec piscine

Bon à savoir : parfois des motels « mal notés » ont des piscines. Lisez plusieurs commentaires pour savoir pourquoi. Nous avons pris le « Sands Motel » à St George malgré le fait qu’il était dernier du classement trip advisor, car très peu cher et piscine + petit dej inclus. Hé bien, il était top top et piscine nikel ! (Photo de gauche)

 

Si pas de piscine, essayez de prévoir un point d’eau par jour. Beaucoup de parcs sont traversés par des rivières par exemple. Pic-nique les pieds dans l’eau, c’est top !

 

 7/ En camping

Je n’ai jamais testé cette option encore. Mais ma cousine Julia et son homme Sam sont des baroudeurs expérimentés à travers le monde. Ils sont partis cette année en Californie avec leurs 2 enfants de 1an et 4ans, et ils reviennent d’un grand périple d’un mois en Europe (7 pays traversés).Ils avaient déjà traversé l’Ouest, en 2013, lorsque l’aîné avait un an. En mode camping toujours. Je vous laisse d’ailleurs découvrir leur blog à travers le globe ici :

13432317_1126829044027626_6495639740415442147_n

Le camping, ça les connait donc pas mal !

Je leur laisse donc la main sur cette partie qu’ils maîtrisent à la perfection. Mon seul conseil serait de ne pas vous aventurer en camping dans l’ouest avec des enfants si vous n’en avez jamais fait avant. Si c’est un projet qui vous tient à coeur, faites des excursions autour de chez vous pour vous entraîner, bien longtemps avant, histoire de prendre la main. 

Pour le reste, voici les astuces et les conseils via leur expérience de Julia & Sam :

 Le fait d’être en camping change un peu l’organisation. La voiture est tout de suite plus chargée, vu qu’on balade notre maison avec nous. Nous ne prenons donc pas de poussette, et avons privilégié le porte-bébé physio (pour les petites sorties) et le porte-bébé de randonnée.

14139234_10154605886698738_894452652_o

Généralités Essentielles :
  • Bien choisir sa tente : démontée, la nôtre  est très compacte et légère  mais assez grande pour être à 4 dedans. Evitez les tentes style « 2 secondes ». Entraînez vous à la monter et à la démonter plusieurs fois avant de partir.

De plus, la température varie la nuit en fonction de l’altitude et où vous êtes. Il peut faire donc chaud ou froid, voire très chaud ou très froid. Ca nous est déjà arrivé de passer la nuit sous la neige et la nuit suivante à 25°C… Il faut donc prévoir une tente qui puisse à la fois s’aérer et isoler un minimum de l’extérieur (et résistante aux orages de Bryce Canyon, ce n’est pas de la tarte !).

 

  • Pas de frigo à disposition mais il y a des grosses glacières en vente dans les supermarchés (environ 30$, selon la taille). On en achetait une sur place pour laisser les aliments bien au frais. On a même investi en plus dans un tonneau-glacière juste pour l’eau, histoire d’en avoir de la fraîche tous les jours. De plus, il est très facile de trouver des grands sacs de glaçons pour refaire du froid. On peut en acheter dans les plus ou moins grandes surfaces, il existe aussi des distributeurs de sacs de glaçons automatiques. Néanmoins, pour ne pas risquer d’avoir des aliments qui auraient tourné, on faisait les courses tous les 3 jours.

    14123548_10154605888108738_1689096919_o

    Pic-niquer sous les étoiles… et petit déjeuner en regardant le soleil se lever. Qui dit mieux ?

Pour les biberons : Parfois, dans les grandes surfaces des grandes villes, on trouve au rayon pâtisserie des briquettes de lait entier UHT de 250mL, parfaites pour un biberon. Mais c’est chose rare, les Américains préfèrent le lait frais en format 2L au minimum… Il faut bien faire attention à ce qu’il n’ait pas tourné avec la chaleur à chaque fois. Pour le matin, on a trouvé des briquettes de 250mL de lait au chocolat (ou à la fraise), ça peut être une solution de rechange.

  • Pour le feu : on ramène son propre bois (on n’a pas le droit d’en ramasser dans les parcs) ou on en achète sur place.
  •  Les bouteilles de gaz aux USA sont de la marque Coleman, il faut donc un brûleur compatible avec ces bouteilles. On en a acheté un sur place (on en trouve dans les magasins de style walmart sisi, d’ailleurs comme les glacières et tout le reste).
  •  Par ailleurs, les Américains en camping utilisent de la vaisselle jetable pour leurs repas, on ne trouve dond pas de point spécifique pour faire la vaisselle par exemple (ou alors ils la font dans leur camping-car, allez savoir)… Il est donc indispensable d’avoir une bassine pour la faire. On l’achète sur place, et on la prend assez grande pour faire prendre le bain à nos enfants.

14139007_10154605886898738_916080962_o

 Camper dans les National Parks :
  • Il faut réserver à l’avance, car ils sont blindés l’été. Il faut prévoir de réserver au minimum 6 mois avant le départ. Les sites des parcs sont très bien faits et on choisit son emplacement (il y a même les photos des emplacements !).
  • Les emplacements de camping sont généralement grands et disposent tous d’un foyer, d’une table et d’un emplacement bien délimité pour la tente (il s’agit d’un carré de bois rempli de sable/terre).

14114030_10154605895058738_1543644367_o

Bon à Savoir : il n’y a souvent pas de douches dans ces campings. Le bloc des douches se situe souvent dans le camping « central » et elles sont généralement payantes. Il faut prévoir sa monnaie (ici ce sont les pièces de 25 cents)(l’eau chaude n’est pas toujours de mise non plus).

Astuce –> On trouve des douches comprises avec l’emplacement de la tente dans les State Parks, souvent moins prisés et pour le coup, c’est souvent la règle du premier arrivé, premier servi qui s’applique pour l’emplacement.

On trouve également des campings très peu coûteux car ils n’ont que des toilettes sèches qui fonctionnent par enveloppe : c’est le principe du self-pay. On insère la somme d’argent dans l’enveloppe mise à disposition en indiquant l’emplacement choisi et on met le tout dans le poteau qui récupère l’argent. Il n’y a personne pour vérifier que vous avez bien payé, car les Américains font confiance aux utilisateurs !A nous de prouver qu’ils n’ont pas tort ! 🙂

 Autres conseils :
14113910_10154605887938738_141454362_o

Il y a quand même des endroits bien pires au réveil…

  • Quand il n’y a pas d’emplacement prévu pour la tente, ne la plantez pas dans un creux, ça risque de faire piscine s’il y a une averse soudaine ! 
  • Pensez donc à pourvoir à toutes les températures, assez simple quand il fait chaud (on se découvre) à des sacs de couchage résistants aux températures basses (pour mon plus petit, j’avais emmené deux turbulettes en polaire que j’avais enfilées l’une sur l’autre avec des suppléments de couvertures polaires).
  • Evidemment, prévoyez toujours un biberon d’eau dans la tente…
13198599_10154310970793738_8445348356863713314_o

Merci à Julia, Sam, Esteban & Jarod pour leur participation à cet article !

8/ What else ? ?
  • Pour les enfants à partir de 3 ans : demandez le Junior Ranger Book dans les parcs et monuments nationaux, ainsi que dans les Recreations Areas. Un badge (ou un écusson) sera délivré à votre enfant s’il a bien rempli son cahier. Le ranger lui fera ensuite prêté serment de protéger  faune et la flore. Très ludique et permet d’intéresser l’enfant et de le sensibiliser à la préservation de l’environnement !

 

  • Nous n’avons pas trouvé de brumisateur : ils ne connaissent pas !

Solution (Merci Juju !) –> Au rayon jardin du supermarché, achetez un spray en plastique, à remplir avec de l’eau fraîche ! ! Afficher l'image d'origine– A partir de 3 ans : avant de partir, achetez à votre un cahier à couverture dure + colle + stylos de couleurs. Au fur et à mesure des jours, faites lui récolter les cartes de visites des hôtels, achetez des stickers dans les parcs, donnez lui des documents à découper ect… Et faites lui faire son propre Road Book souvenirs ! Une bonne façon de l’intéresser et de revivre avec lui les moments passés lors de la confection !

 En conclusion :

19405_915132475200245_5320466342114528181_n

Voilà, je crois que je n’ai rien oublié et j’espère ne pas vous avoir fait peur ! J’espère avoir été le plus précise possible, et vous avoir un maximum aiguillé ! Bien sûr, cela retrace mon expérience, alors prenez ce qu’il plaît et oubliez le reste ! 🙂

L’essentiel à retenir est No stress, de l’eau de l’eau de l’eau et de ne pas avoir peur de modifier son programme s’il fait trop chaud : le bien être des enfants passe avant tout ! Une bonne préparation vous permettra d’avoir un pannel de choses à voir et donc de s’adapter selon les températures. 

Pour vous aider dans votre préparation, voici d’ailleurs une page dans laquelle j’ai recencé les liens qui peuvent vous être utiles ! (Bons plans, cartes, comparateurs…). Jetez un oeil en cliquant ici ! 🙂

Si c’était à refaire, bien sûr que je le referai. Je privilégierai juste un vol de nuit à l’aller si possible. Mais sans escale, à l’aller comme au retour,  c’était déjà top ! Essayez de trouver les vols directs lorsque vous confectionnez votre itinéraire.

On a adoré partager ces moments avec nos enfants, et quel plaisir de se laisser un peu aller ! Bébé se tâche ? Se salie les mains ? Pas grave, c’est la nature ici ! 🙂 Nos enfants nous découvrent aussi sans le stress du travail, du ménage, et se retrouver les 4, dans ces paysages fabuleux, sans personne autour… que demandez de mieux ??

P1030187

Bébé ne s’en souviendra pas certes, mais les photos sont là pour ça, et nous, on s’en souviendra ! Et il était tout content dans son sac de randonnée (encore merci à ma cousine pour le prêt !) et les gens s’arrêtaient tous pour lui faire des « peek a boo ». Bien sûr, il souriait et les conversations s’engageaient encore plus vite que d’habitude ! Notre grande nous a bien aidé aussi il faut le dire.

Et depuis que nous sommes rentrés, il veut tout le temps être dehors ! Il n’a d’ailleurs pas chopé de coup de soleil (combinaison gagnante : lunette + chapeau + crème solaire + t-shirt anti UV pour la piscine), et a bien bu donc aucun signe de déshydratation. Nous avons été très attentifs à son bien être et avons rebroussé chemin dès le moindre soupçon d’inconfort de bébé (A « Red Cliffs », nous avons tout de suite vu que bébé aurait trop chaud, nous avons fait demi-tour avant qu’il ne le manifeste).

Une chose à ajouter ? mexico_kokopelli

Vivement l’année prochaine que nous repartions sur les routes tous les 4  pour notre 7eme aventure dans l’Ouest !

P1030186

Une question ? N’hésitez pas à m’envoyer un email : completement.ouest@free.fr

RETOUR A l’ACCUEIL

LOGO NET

Publicités

8 réflexions sur “En Road Trip avec bébé

  1. amandine MARION dit :

    Super article! merci… Hâte de retourner aux USA mais avec mes enfants cette fois !!!
    On en a pris plein les yeux cet été, tellement de choses à découvrir!
    Votre blog me sera d’une grande aide!!!

    Aimé par 1 personne

  2. roadtripstips dit :

    Bonjour, je me retrouve totalement dans cette article 😉 nous avons fait la Côte Est en couple, l’ouest en van entre amis, la Floride et la Lousiane avec mini-voyageuse de 15 mois. Trop hâte de repartir avec mini-voyageuse 2 pour le Nord Ouest (Denver, Rocky Mountains, Dinosaure NM, Grand Teton, Yellowstone, Badlands…)

    Aimé par 1 personne

  3. soso dit :

    Bonjour,
    Nous avons voyagé avec notre fille de 10 mois en Floride et elle s’était très bien adaptée au climat et au décalage horaire.
    Nous avons également constaté qu’il était impossible de faire réchauffer sa nourriture dans les restaurants « question de sécurité » (lol). Du coup, les serveurs apportaient de l’eau chaude et on y trempait le pot pour tenter de le réchauffer. Mais pas très rapide quand bébé est affamé !
    Je conseillerais donc d’emmener un chauffe biberon qui s’adapte à l’allume cigare du véhicule.

    Pour ce qui est du vol et des longs trajets en voiture, je conseillerai aussi un coussin pour caler la nuque. Ma fille en avait un Hello Kitty qui lui a valu des « She’s so cute ! » tout le long du séjour.

    Les américains adorent les enfants et sont très sympas quand ils voient qu’on a un enfant en bas âge.

    Pour la nourriture, en effet pas beaucoup de choix. Il faut également que les enfants aiment la cannelle dès le plus jeune âge. Les petits pots de compote de pomme sont souvent aromatisés à la cannelle ! Sinon, ma fille appréciait les petits pots de la marque gerber (oui, oui 😉 ) avec des légumes comme le butternut, le brocolis.

    Au plaisir de vous lire

    Bonne continuation !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s